Réserves forestières intégrales et îlots de vieillissement

Pourcentage de la superficie de réserves forestières intégrales, d’îlots de vieillissement ou de parcelles forestières hors cadre par rapport au total de la forêt communale. 

Les « réserves forestières intégrales » sont des sites forestiers qui ont été choisis comme réserves forestières et ne sont plus soumises à l’exploitation forestière usuelle, pour les maintenir dans leur état naturel. Eviter les perturbations des processus naturels est une priorité absolue dans les réserves forestières intégrales, en effet, la perturbation des plantes ou des animaux, de l'équilibre hydrique ou du sol par l'homme sont éliminées dans la mesure du possible. Toute intervention forestière - hormis p.ex. des mesures de sécurité pour protéger les visiteurs de la forêt – est délibérément évitée. Cela garantit le développement libre de l'écosystème forestier. Étant donné que les arbres ne sont plus abattus dans les réserves forestières naturelles, que le bois de chauffage n'est plus extrait et que les arbres peuvent périr et se décomposer naturellement, ces forêts se distinguent de manière fondamentale des forêts exploitées commercialement.

L'objectif des îlots de vieillissement est de maintenir et d'améliorer les services écosystémiques des forêts. Il s'agit notamment de préserver les biocénoses menacées inféodées aux arbres âgés ou morts au sein des peuplements qui forment des îlots de vieillissement. Tous les arbres de ces îlots doivent être préservés, y compris les arbres morts sur pied ou tombés.
Les définitions et spécifications relatives aux réserves forestières intégrales et aux îlots de vieillissement sont reprises dans les articles 14 et 16 du règlement grand-ducal modifié du 12 mai 2017 instituant un ensemble de régimes d’aides pour l’amélioration de la protection et de la gestion durable des écosystèmes forestiers.

Publication relative au sujet :
     Guide d’orientation pour la gestion des biotopes en milieu forestier

Répartition des points (en %) :
     Fonction linéaire : 1 point correspond à 2 % et 5 points correspondent à ≥ 10 %
Nombre maximal de points : 5

Derniers médias
Circulaire du Ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement Durable
pdf - 639.86 Ko